INFOS ET ACTUALITÉS

Les grandes entreprises doivent dévoiler leurs références en matière de durabilité

Les grandes entreprises britanniques devront commencer à divulguer leur impact sur le climat dans leurs rapports annuels.

Le Trésor lance aujourd’hui un nouveau régime de reporting écologique, exigeant que le gouvernement oblige les grandes entreprises, les grands gestionnaires d’actifs et les investisseurs institutionnels à divulguer leurs références en matière de développement durable.

Les nouvelles règles exigent que les produits d'investissement détaillent l'impact environnemental des activités qu'ils financent via les nouvelles exigences de divulgation en matière de durabilité (SDR).

Pour les entreprises, cela signifie qu'elles devront justifier toutes les allégations de durabilité qui découlent d'un investissement. Les entreprises devront également expliquer aux investisseurs comment elles intègrent les investissements verts dans leur stratégie.

Éradiquer l'écoblanchiment

La nouvelle politique vise à réprimer le « greenwashing », c'est-à-dire les allégations non fondées ou trompeuses selon lesquelles une entreprise est respectueuse de l'environnement. L’objectif est de permettre aux investisseurs et aux consommateurs de comprendre plus facilement l’impact d’une entreprise sur l’environnement.

Avec des centaines de nouveaux fonds d'investissement durable arrivant sur le marché chaque année et des ventes aux investisseurs particuliers britanniques triplant de 2019 à 2020, les consommateurs et les investisseurs de toutes tailles seront en mesure de prendre des décisions plus éclairées, et les entreprises seront soutenues dans leur planification de la transition vers le net zéro.

En outre, le gouvernement lancera également sa Taxonomie verte, un cadre commun fixant la barre des investissements pouvant être définis comme écologiquement durables.

La Taxonomie verte est considérée comme une étape importante dans les efforts du gouvernement pour stimuler l'investissement dans des projets qui accélèrent la transition vers une économie durable, créent des emplois verts et soutiennent les objectifs environnementaux du Royaume-Uni.

Leader mondial de la finance verte

Le chancelier Rishi Sunak a déclaré : Le Royaume-Uni est déjà un leader mondial dans le domaine de la finance verte, et la feuille de route d'aujourd'hui nous donnera l'occasion d'établir de nouvelles normes mondiales en matière de durabilité, qui stimuleront l'économie, protégeront la planète et soutiendront nos objectifs "net zéro".

« Nous voulons que la durabilité soit un élément clé des décisions d’investissement. Nos projets fourniront aux investisseurs les bonnes informations pour prendre des décisions plus respectueuses de l’environnement.

Il a déclaré que les règles "établiront de nouvelles normes mondiales en matière de durabilité qui stimuleront l'économie, protégeront la planète et soutiendront nos objectifs "net zéro"".

On ne sait toujours pas quand ces règles entreront en vigueur, ni ce qui arrivera aux entreprises qui ne s'y conformeront pas. Les détails des exigences spécifiques en matière de rapports ne seront élaborés qu'après une consultation publique.

Annoncé pour la première fois plus tôt cette année par la chancelière, le nouveau SDR rassemblera et rationalisera les exigences existantes en matière de reporting climatique. Cela inclut l'engagement précédent du gouvernement de mettre en œuvre des rapports obligatoires alignés sur le Groupe de travail sur les informations financières liées au climat (TCFD).

Il a été avancé que cette feuille de route améliorerait les normes en matière de reporting environnemental. Avec les nouvelles règles essentielles à la transition du système financier vers des modèles et des pratiques économiques plus écologiques.

La nouvelle clarté sur les impacts environnementaux devrait aider les investisseurs. Cette aide servira à canaliser leur financement vers des projets alignés sur les objectifs zéro émission nette du Royaume-Uni. À terme, cela réduira les émissions de carbone dans l’ensemble de l’économie.

Réception

La nouvelle feuille de route comporte trois éléments clés qui ont été largement salués par les entreprises :

Premièrement, la charge de déclaration des grandes entreprises sera considérablement réduite grâce au projet d'intégration de différents cadres de divulgation. Dans le cadre intégré des Sustainability Disclosure Requirements (SDR), qui sera basé sur le cadre du Groupe de travail sur les informations financières liées au climat (TCFD).

Qu’est-ce que la divulgation d’informations financières liées au climat et pourquoi est-elle importante ?

En outre, le DTS impose également aux entreprises de publier des plans de transition qui s'alignent sur l'engagement du gouvernement à zéro émission nette, garantissant ainsi que l'économie évolue vers une énergie durable le plus tôt possible.

Enfin, si les entreprises sont tenues de divulguer l’étendue et la proportion de leurs activités, ce qui correspond à la taxonomie verte du Royaume-Uni. Cela garantira que les investisseurs disposent des informations dont ils ont besoin pour prendre des décisions éclairées sur l’endroit où placer leur argent.

Avec la clarté sur la voie indicative vers des divulgations à l'échelle de l'économie publiée dans la feuille de route du Trésor, les entreprises et les sociétés financières doivent désormais réfléchir aux mesures qu'elles doivent prendre pour renforcer leurs capacités à produire des divulgations et à agir sur la base des informations qu'elles fournissent.

Des questions sur la durabilité ?

Les entreprises seront soumises à une surveillance plus étroite de la part du gouvernement après le lancement de nouvelles règles vertes pour favoriser la durabilité et respecter les obligations de zéro émission nette en 2050.

Il sera beaucoup plus facile de parcourir leur parcours Net Zero s’ils peuvent identifier les déchets et également planifier des économies de carbone à l’avenir.

Notre Système de gestion de l'énergie, ClearVUE, permet aux entreprises de contrôler leur énergie, leur permettant de visualiser instantanément leur consommation d'énergie et de projeter leur réduction de carbone.

Apprendre encore plus!

Crédit d'image © Simon Walker / Trésorerie HM


Notre monde change. Tenez-vous au courant.

Notre analyse des moments clés et des faits marquants dans le domaine du ESG, de la conformité climatique et des rapports sur le développement durable.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

On ne peut pas gérer ce
que l'on ne peut pas mesurer.

30% réduire vos factures d'énergie tout en éliminant l'impact climatique de votre entreprise ?
Les deux sont possibles simultanément avec ClearVUE.Business.